Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente l'horizon, et le soleil vu par une marguerite.

XXV. Unité

Unité – Les références

Les contemplationsLivre premier : Aurore ;
Collection Bouquins, Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor HugoPoésie II, p 290.

Unité – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Unité, un poème des Contemplations, Aurore, de Victor Hugo.
Il est précédé de XXIV. Heureux l’homme, occupé et suivi de XXVI. Quelques mots à un autre.

Unité


Unité – Le texte

XXV
Unité


Par-dessus l’horizon aux collines brunies,
Le soleil, cette fleur des splendeurs infinies,
Se penchait sur la terre à l’heure du couchant ;
Une humble marguerite, éclose au bord d’un champ,
Sur un mur gris, croulant parmi l’avoine folle,
Blanche, épanouissait sa candide auréole ;
Et la petite fleur, par-dessus le vieux mur,
Regardait fixement, dans l’éternel azur,
Le grand astre épanchant sa lumière immortelle.
« Et moi, j’ai des rayons aussi ! » lui disait-elle.

Granville, juillet 1836.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *