Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente l'ombre d'un ange au-dessus de la terre.

X. Pendant que le marin…

Pendant que le marin… – Les références

Les contemplationsLivre quatrième : Pauca meae ;
Collection Bouquins, Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor HugoPoésie II, p 407.

Pendant que le marin… – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Pendant que le marin…, un court poème de la partie Pauca meae, des Contemplations, de Victor Hugo.
Il est précédé de IX. Ô souvenirs ! Printemps ! Aurore !… et suivi par XI. On vit, on parle….

Pendant que le marin…

Pendant que le marin… – Le texte

X

Pendant que le marin, qui calcule et qui doute,
Demande son chemin aux constellations ;
Pendant que le berger, l’œil plein de visions,
Cherche au milieu des bois son étoile et sa route ;
Pendant que l’astronome, inondé de rayons,

Pèse un globe à travers des millions de lieues,
Moi, je cherche autre chose en ce ciel vaste et pur.
Mais que ce saphir sombre est un abîme obscur !
On ne peut distinguer, la nuit, les robes bleues
Des anges frissonnants qui glissent dans l’azur.

Avril 1847.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *