Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente un champignon amanite tue-mouches se dressant dans la campagne, avec son chapeau comme une coccinelle à points blancs.

XV. La Coccinelle

La Coccinelle – Les références

Les ContemplationsLivre premier : Aurore ;
Collection Bouquins, Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor Hugo, Poésie II, p 281.

La Coccinelle – L’enregistrement

Je vous invite à écouter La Coccinelle, un poème du recueil Les Contemplations, Aurore, de Victor Hugo.
Il est précédé de XIV. À Granville, en 1836 et suivi de XVI. Vers 1820.

La Coccinelle


La Coccinelle – Le texte

XV
La coccinelle

Elle me dit : « Quelque chose
Me tourmente ». Et j’aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.

J’aurais dû, – mais, sage ou fou,
À seize ans, on est farouche, –
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l’insecte à son cou.

On eût dit un coquillage ;
Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuillage.

Sa bouche fraîche était là ;
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la coccinelle ;
Mais le baiser s’envola.

« Fils, apprends comme on me nomme »,
Dit l’insecte du ciel bleu,
« Les bêtes sont au bon Dieu ;
Mais la bêtise est à l’homme ».

Paris, mai 1830

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *