Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente l'océan, "le flot sombre" quand "l'onde est en furie", avec une vague déferlante. Une forme étrange apparaît sur la droite.

IX. Le chant de ceux qui s’en vont sur mer

Le chant de ceux qui s’en vont sur mer – Les références

ChâtimentsLivre V – L’Autorité est sacrée ;
Collection Bouquins, Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor Hugo, Poésie II, p 118.

Le chant de ceux qui s’en vont sur mer – Enregistrement

Je vous invite à écouter le poème Le chant de ceux qui s’en vont sur mer, du Livre V – L’Autorité est sacrée, du recueil Châtiments, de Victor Hugo.
Il est précédé de Le Progrès, calme et fort et toujours innocent….

Le chant de ceux qui s’en vont sur mer


Le chant de ceux qui s’en vont sur mer – Le texte

IX
Le chant de ceux qui s’en vont sur mer
— Air Breton —


Adieu, patrie !
L’onde est en furie.
Adieu, patrie,
Azur !

Adieu, maison, treille au fruit mûr,
Adieu, les fleurs d’or du vieux mur !

Adieu, patrie !
Ciel, forêt, prairie !
Adieu, patrie,
Azur !

Adieu, patrie !
L’onde est en furie.
Adieu, patrie,
Azur !

Adieu, fiancée au front pur,
Le ciel est noir, le vent est dur.

Adieu, patrie !
Lise, Anna, Marie !
Adieu, patrie,
Azur !

Adieu, patrie !
L’onde est en furie.
Adieu, patrie,
Azur !

Notre œil, que voile un deuil futur,
Va du flot sombre au sort obscur !

Adieu, patrie !
Pour toi mon cœur prie.
Adieu, patrie,
Azur !

En mer, 1er août 1852

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *