Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente, en douces ondulations sable, "la chanson des amours".

XIII. Viens ! – une flûte invisible…

Viens ! – une flûte invisible… – Les références

Les ContemplationsLivre deuxième : L’Âme en fleur ;
Collection Bouquins chez Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor Hugo, Poésie II, p 309.

Viens ! – une flûte invisible… – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Viens ! – une flûte invisible…, un poème du recueil Les Contemplations, L’Âme en fleur, de Victor Hugo.
Il est précédé de XII. Églogue et suivi de XIV. Billet du matin.

Viens ! – une flûte invisible…


Viens ! – une flûte invisible… – Le texte

XIII


Viens ! — une flûte invisible
Soupire dans les vergers. —
La chanson la plus paisible
Est la chanson des bergers.

Le vent ride, sous l’yeuse,
Le sombre miroir des eaux. —
La chanson la plus joyeuse
Est la chanson des oiseaux.

Que nul soin ne te tourmente.
Aimons-nous ! aimons toujours ! —
La chanson la plus charmante
Est la chanson des amours.

Les Metz, août 18..

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *