Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente les ombres de pauvres formes tourmentées par la chanson de la misère.

XIII. Chanson

Chanson – Les références

ChâtimentsLivre I – La Société est sauvée ;
Collection Bouquins, Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor Hugo, Poésie II, p 37.

Chanson – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Chanson, un poème du Livre I – La Société est sauvée, du recueil Châtiments, de Victor Hugo.

Chanson


Chanson – Le texte

XIII

Chanson

La femelle ? elle est morte.
Le mâle ? un chat l’emporte
Et dévore ses os.
Au doux nid qui frissonne
Qui reviendra ? personne.
Pauvres petits oiseaux !

Le pâtre absent par fraude !
Le chien mort ! le loup rôde,
Et tend ses noirs panneaux ;
Au bercail qui frissonne
Qui veillera ? personne.
Pauvres petits agneaux !

L’homme au bagne ! la mère
À l’hospice ! ô misère !
Le logis tremble aux vents ;
L’humble berceau frissonne.
Qui reste-t-il ? personne.
Pauvres petits enfants !

Jersey, février 1853.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *