Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente une fleur réalisée avec des taches d'encre et papier plié en quatre.

IX. Et Jeanne à Mariette a dit : Je savais bien…

Et Jeanne à Mariette a dit : Je savais bien… – Les références

L’Art d’être grand-pèreVI. Grand Âge et Bas Âge mêlés ;
Collection Bouquins, Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor Hugo, Poésie III, p 771.

Et Jeanne à Mariette a dit : Je savais bien… – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Et Jeanne à Mariette a dit : Je savais bien…, un poème de la partie VI. Grand Âge et Bas Âge mêlés, du recueil L’Art d’être grand-père, de Victor Hugo.
Il est précédé de VIII. Le Pot cassé et suivi de X. Tout pardonner, c’est trop ; tout donner, c’est beaucoup….

Et Jeanne à Mariette a dit : Je savais bien…


Et Jeanne à Mariette a dit : Je savais bien… – Le texte

IX


Et Jeanne à Mariette a dit : — Je savais bien
Qu’en répondant c’est moi, papa ne dirait rien.
Je n’ai pas peur de lui puisqu’il est mon grand-père.
Vois-tu, papa n’a pas le temps d’être en colère,
Il n’est jamais beaucoup fâché, parce qu’il faut
Qu’il regarde les fleurs, et quand il fait bien chaud
Il nous dit : N’allez pas au grand soleil nu-tête,
Et ne vous laissez pas piquer par une bête,
Courez, ne tirez pas le chien par son collier,
Prenez garde aux faux pas dans le grand escalier,
Et ne vous cognez pas contre les coins des marbres.
Jouez. Et puis après il s’en va dans les arbres.

Des remarques

Et Jeanne à Mariette a dit : Je savais bien… est précédé du poème Le pot cassé et suivi de Tout pardonner, c’est trop ; tout donner, c’est beaucoup….
Ces textes clôturent la section Grand Âge et Bas Âge mêlés.
Il est bon de les entendre les uns à la suite des autres. Ils résonnent entre eux.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *