Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente, de façon abstraite, le gazouillement de Jeanne perçu par "Dieu, le bon vieux grand-père", sous forme d'ondes émises, à gauche, en direction d'une sphère située à droite.

III. Jeanne fait son entrée

Jeanne fait son entrée – Les références

L’Art d’être grand-pèreI. À Guernesey ;
Collection Bouquins, Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor Hugo, Poésie III, p 719.

Jeanne fait son entrée – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Jeanne fait son entrée, poème de la partie I. À Guernesey, du recueil L’Art d’être grand-père, de Victor Hugo.
Il est précédé de II. Qu’est-ce que cette terre ? Une tempête d’âme… et suivi de IV. Victor, sed victus.

Jeanne fait son entrée


Jeanne fait son entrée – Le texte

III
Jeanne fait son entrée


Jeanne parle ; elle dit des choses qu’elle ignore ;
Elle envoie à la mer qui gronde, au bois sonore,
À la nuée, aux fleurs, aux nids, au firmament,
À l’immense nature un doux gazouillement,
Tout un discours, profond peut-être, qu’elle achève
Par un sourire où flotte une âme, où tremble un rêve,
Murmure indistinct, vague, obscur, confus, brouillé.
Dieu, le bon vieux grand-père, écoute émerveillé.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *