Ce détail d'un dessin de Victor Hugo représente un vieux pont sur lequel on distingue la silhouette d'un homme...

Guitare – XXII

Guitare – Les références

Les rayons et les ombres ;
Collection Bouquins chez Robert Laffont, Œuvres complètes de Victor HugoPoésie I, p 984.

Guitare – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Guitare, un poème du recueil Les rayons et les ombres, de Victor Hugo.

Guitare

Guitare – Le texte

XXII
Guitare

Gastibelza, l’homme à la carabine,
Chantait ainsi:
« Quelqu’un a-t-il connu doña Sabine ?
Quelqu’un d’ici ?
Dansez, chantez, villageois ! la nuit gagne
Le mont Falù.
– Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou !

» Quelqu’un de vous a-t-il connu Sabine,
Ma señora ?
Sa mère était la vieille maugrabine
D’Antequera
Qui chaque nuit criait dans la Tour-Magne
Comme un hibou … –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou !

» Dansez, chantez! Des biens que l’heure envoie
Il faut user.
Elle était jeune et son œil plein de joie
Faisait penser. –
À ce vieillard qu’un enfant accompagne
jetez un sou !… –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Vraiment, la reine eût près d’elle été laide
Quand, vers le soir,
Elle passait sur le pont de Tolède
En corset noir.
Un chapelet du temps de Charlemagne
Ornait son cou … –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Le roi disait en la voyant si belle
À son neveu :
« – Pour un baiser, pour un sourire d’elle,
» Pour un cheveu,
» Infant don Ruy, je donnerais l’Espagne
» Et le Pérou ! » –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Je ne sais pas si j’aimais cette dame,
Mais je sais bien
Que pour avoir un regard de son âme,
Moi, pauvre chien,
J’aurais gaîment passé dix ans au bagne
Sous le verrou … –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Un jour d’été que tout était lumière,
Vie et douceur,
Elle s’en vint jouer dans la rivière
Avec sa sœur,
Je vis le pied de sa jeune compagne
Et son genou … –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Quand je voyais cette enfant, moi le pâtre
De ce canton,
Je croyais voir la belle Cléopâtre,
Qui, nous dit-on,
Menait César, empereur d’Allemagne,
Par le licou … –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Dansez, chantez, villageois, la nuit tombe !
Sabine, un jour
A tout vendu, sa beauté de colombe,
Et son amour,
Pour l’anneau d’or du comte de Saldagne,
Pour un bijou … –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Sur ce vieux banc souffrez que je m’appuie,
Car je suis las.
Avec ce comte elle s’est donc enfuie !
Enfuie, hélas !
Par le chemin qui va vers la Cerdagne,
Je ne sais où … –
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.

» Je la voyais passer de ma demeure,
Et c’était tout.
Mais à présent je m’ennuie à toute heure,
Plein de dégoût,
Rêveur oisif, l’âme dans la campagne,
La dague au clou … –
Le vent qui vient à travers la montagne
M’a rendu fou !

Mars 1837

Guitare – Quelques liens et remarques

Franz Liszt

Liszt a mis en musique ce poème. En voici une interprétation.

Georges Brassens

Voici son interprétation de Gastibelza, adaptation de Guitare.

Arnaud Laster

Quoiqu’il ne soit ni musicien ni chansonnier, il est tout de même l’un des universitaires qui contribuent le plus à mettre en relief les rapports de la musique avec l’œuvre de Victor Hugo. Président de la Société des amis de Victor Hugo, il bataille pour que soit connue cette relation. Voici une communication qu’il fit sous le titre Variations sur une « Guitare » de Hugo : le sens qui vient à travers la chanson et qui a été publiée dans La Chanson en lumière, études rassemblées et présentées par Stéphane Hirschi / Colloque international des 24-27 avril 1996 à l’Université de Valenciennes, CAMELIA (Centre d’Analyse du Message Littéraire et Artistique). Vous pourrez y lire son analyse du poème, à travers les deux adaptations musicales précitées, en particulier celle de Liszt.
Vous pouvez soit télécharger cet article en suivant le lien ci-dessus (Variations etc.), soit commander l’ouvrage La Chanson en lumière aux Presses Universitaires de Valenciennes.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *